Introduction Dissertation Second E Guerre Mondiale Russie

Le bilan de la seconde guerre mondiale

1 L'ancien monde dévasté

1.1 Les destructions matérielles

Les zones de front ont connus des dégats très importants:l'Allemagne(destruction de toutes les grandes villes, Berlin par les russes, Dresde par les anglais), le Japon(Hirochima et Nagasaki ainsi que Tokio et les centres industriels), le sud de l'Angleterre(la ville industrielle de Coventry est rasée), l'URSS à cause des destructions allemandes et de la politique de la terre brûlée, la France(Normandie et plus généralement toutes les infrastructures souvent détruites par la résistance).

L'Europe centrale et orientale est également détruite.

Ainsi, les états ayant pris part au conflit sont tous sévèrement touchés à l'exception des Etats-Unis qui sortent enrichis de la guerre. Pour les autres, les problèmes de ravitaillement et de logement dureront longtemps après la guerre.

1.2 Les pertes humaines

La seconde guerre mondiale a été la guerre la plus meurtrière de tous les temps puisque 50 millions d'hommes y trouvent la mort. L'URSS est le pays le plus touché puisque 20 millions d'hommes trouvent la mort et en relatif, la Pologne perd autour de 25% de sa population.

La population touchée est à la fois civile et militaire et les génocides et les crimes contre l'humanité ont fait, à eux seuls plus de 10 millions de victimes dont 6 millions de juifs.

Les conséquences démographiques sont importantes avec l'apparition de classes creuses. En URSS par exemple, le nombre de femmes est très supérieur au nombre d'hommes.

Les Etats-Unis sont les moins touchés. En France, on dénombre "seulement 600 000 victimes" moins que pendant la première guerre mondiale mais le bilan matériel est beaucoup plus lourd.

1.3 Le bilan moral

La guerre a été atroce: la découverte de génocides, l'idéologie des dictatures mais aussi l'utilisation de la bombe atomique ont porté atteinte au moral des populations et ont ruiné les espoirs dans un progrès infini.

L'occupation des forces de l'Axe, aussi bien l'Allemagne que le Japon a été effectué dans des conditions très rudes.

Ceci dit, la victoire des anglo-américains en Europe de l'ouest renforce le camp de la démocratie alors qu'en Europe de l'Est des dictatures d'inspiration stalinienne vont se mettre en place.

2 L'apparition d'un monde nouveau

2.1 Les conférences de paix et les changements territoriaux

Trois conférences majeures scellent le sort du monde

  • Août 1941: Churchill et Roosevelt signent la Charte de l'Atlantique dans le but de défendre la démocratie
  • Février 1945: Churchill, Roosevelt et Staline se rencontrent à Yalta pour décider de leur zone d'influence respectives à la fin du conflit.
  • Juillet-Août 1945: les alliés se rencontrent à Potsdam afin de discuter du sort de l'Allemagne et de l'avenir de la démocratie en Europe.
De nombreux changements territoriaux ont lieu

L'Allemagne perd un quart de son territoire(tous les territoires à l'est de la ligne Oder-Neisse) au profit de l'URSS et de la Pologne dont le territoire se déplace vers l'ouest. Les territoires encore allemands sont occupés par les quatre forces d'occupation (EU, URSS, GB, France).

Le Japon perd toute ses colonies ainsi que l'Italie.

L'URSS conserve ses possesions acquises pendant la guerre : les pays baltes, la Carélie, la Moldavie et l'Est de la Pologne.

2.2 Le déclin de l'Europe et la montée de deux superpuissances

L'Europe est exsangue et seul le Royaume-Uni termine la guerre avec prestige même s'il est très appauvri et dépendant des Etats-Unis. Les colonies ont une grande volonté de s'émanciper.

L'URSS est affaiblie économiquement mais acquiert de nombreux territoires et possède une armée redoutable.

Enfin, les Etats-Unis possède une très puissante armée, sont les seuls à posséder l'arme nucléaire et sortent enrichis du conflit. Au lendemain de la guerre, ils possèdent en effet la moitié du stock d'or mondial.

2.3 Un difficile équilibre à trouver

Avant d'essayer d'instaurer la paix, il faut mettre définitivement fin à la guerre. Les criminels de guerre sont donc jugés durant le procès de Nüremberg pour l'Allemagne et durant le procès de Tokio pour le Japon.

D'autre part, l'organisation des nations-unis, l'ONU est crée le 26 juin 1945 à la conférence de San Francisco. Il y a l'assemblée générale qui regroupe les différents états membres et le conseil de sécurité où figurent les grandes puissances. De plus, contrairement à la SDN, l'ONU dispose d'une force armée, les casques bleus.

Sujet : Les régimes totalitaires en Europe (Italie, fasciste, Allemagne nazie, URSS stalinienne) pendant les années 20-30 : points communs et différences.

 

Vous rédigerez l’introduction et la conclusion ainsi que le plan détaillé de cette composition

 

Le XXe siècle voit l’apparition d’un nouveau type de régime politique qui est le totalitarisme. Les régimes totalitaires sont au départ des dictatures avec un homme au pouvoir soutenu par un parti unique. Ainsi, pour l’Italie fasciste, Mussolini est au pouvoir de 1922 à 1943. En Allemagne, le parti nazi s’impose en 1933 avec à sa tête Hitler de 1933 à 1945. Enfin en URSS, Staline parvient au pouvoir en 1928 pour y rester jusqu’en 1953.

Cependant, ces régimes dépassent la simple dictature pour devenir des régimes totalitaires. Peut-on établir un modèle de régime totalitaire ? Y’a-t-il des points communs entre ces trois régimes ?

Nous nous demanderons si il y a des circonstances favorables et communes à l’apparition de ces régimes. Puis nous tenterons de voir si on peut identifier des similitudes idéologiques. Nous terminerons notre étude sur la confrontation des pratiques totalitaires.

 

I. Des points communs dans la mise en place des régimes totalitaires

 

1. Des points communs structurels

 

a. 3 Etats sans culture démocratique où les masses ont longtemps été écartées du pouvoir :

- Allemagne et Russie : deux empires autoritaires jusqu’à la Première Guerre Mondiale

- suffrage universel appliqué pour la première fois en Italie en 1919

 

b. 3 Etats à la recherche d'une cohésion, d'une unité nationale :

 

- Italie unifiée en 1870

- Allemagne unifiée en 1871

- Russie : un gigantesque Etat multinational (Russes, Finlandais, Polonais, Roumains…)

 

2. Des points communs conjoncturels

 

a. 3 Etats en pleine crise politique

 

- Division des chefs communistes à la mort de Lénine (1924)

- Incapacité des institutions libérales et de la classe politique à garantir l'ordre et la prospérité en Italie et en Allemagne

 

b. 3 pays en pleine crise économique et sociale

 

- Conséquences du krach de 1929 en Allemagne (inflation, chômage).

- Italie agitée par les grèves au début des années 20

- URSS minée par la guerre civile : famines, collectivisation forcées des terres, révoltes paysannes ( millions de victimes au début des années 20)

 

c. 3 Etats traumatisés par la première guerre mondiale

 

- la persistance d'une culture de guerre

- Italie affaiblie économiquement et lésée par les traités de paix

- Allemagne humiliée par le Traité de Versailles qui a perdu son empire et qui est coupée en 2

- Guerre civile en Russie (grèves, mutinerie) à partir de 1917 qui conduit à l’abandon de la guerre

 

II. Des divergences idéologiques majeures

 

1. Le fascisme : l’idéologie de l’Etat

 

a. L'exaltation de l'Etat

 

b. Un nationalisme et une volonté d'expansion, de domination basés sur des références historiques

 

2. Le nazisme : l’idéologie de la race

 

a. La prédominance de la race aryenne

 

b. Un nationalisme et une volonté d'expansion, de domination basés sur des références racistes

 

 

 

3. Le stalinisme : l’idéologie de la classe

 

a. Dictature de la classe ouvrière et l'objectif de la société sans classe.

 

b. Idéologie qui se veut universelle, égalitaire et émancipatrice

 

4. Quelques points communs idéologiques ?

 

a. Nazisme et fascisme : Le rejet de la lutte des classes et anti-communisme

 

b. Stalinisme, fascisme et nazisme : la négation de l’individu

 

Rejet de la démocratie

La négation de l'individu et la volonté de briser la société civile

 

 

III. Les totalitarismes se caractérisent surtout par leurs pratiques

 

1. Un Etat centralisé dominé par un chef charismatique

 

a. L’absence de pluralité politique ou la toute puissance d’un parti unique

 

b. Un chef charismatique

 

c.  La violence comme mode de gouvernement : l’élimination des ennemis du régime

 

 

 

2. Une économie encadrée

 

a. Italie et Allemagne : une intervention grandissante de l’Etat sans remettre en cause le principe de propriété privée

 

b. en URSS : Etatisation et planification

 

3.  Le projet de l'homme nouveau

 

a. le nivellement des consciences par la propagande

 

b. l’encadrement de la jeunesse

 

c. L’encadrement de l’ensemble de la société civile

 

4. Des résistances difficiles

 

a. Un soutien au régime par acceptation ou conformisme. Le plus souvent résignation et adhésion se côtoient. 

b. des résistances passives nombreuses

c. Des résistances actives rares et difficiles

 

Conclusion :

 

S’il est possible d’établir des similitudes dans l’avènement des régimes totalitaires c’est sur des bases idéologiques très différentes que ces Etats se sont installés. La grande similitude repose sur des pratiques identiques qui tendent au même but.

En effet, les méthodes des régimes totalitaires tendent au même objectif : donner à la masse de la population une volonté collective, absorber l’homme sous tous ses aspects dans le tout idéologique (national, racial ou social), faire que, non seulement ses idées politiques ou son rôle social, mais également sa vie professionnelle et familiale, ses croyances, ses valeurs, ses goûts esthétiques, soient mis au service de l’idéologie d’État. Le but, qui n’a été atteint nulle part mais vers lequel ces trois régimes ont tendu, a été d’abolir la «société civile» en l’absorbant dans cette entreprise collective.

La seconde guerre mondiale sera l’accomplissement des régimes. Mais dans le cas de l’Italie et de l’Allemagne celle-ci entraînera leur disparition. En URSS, le stalinisme sortira renforcé par cette épreuve.

One thought on “Introduction Dissertation Second E Guerre Mondiale Russie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *